Communiqué de presse de la FNAUT: La SNCF supprime 7 gares auto/train sur 12 : la FNAUT demande le maintien des dessertes du Sud-ouest et des Alpes


Après la volonté affichée «… que le car TER soit
meilleur que ce que le train peut faire », la SNCF
annonce maintenant la fermeture de sept
terminaux auto/train sur douze et s’allie à des transporteurs routiers pour acheminer les voitures
des voyageurs qui préfèrent se déplacer en train.

La SNCF prévoit d’abandonner les terminaux de Bordeaux, Biarritz, Brive, Toulouse, Narbonne, Lyon et Briançon pour ne conserver qu’Avignon, Marseille, Toulon, Fréjus-Saint-Raphaël et Nice.

 

Une nouvelle organisation

Les voitures aujourd’hui acheminées par train de nuit seraient conduites par un chauffeur ou transportées par camion. Certaines villes nouvelles pourraient être desservies mais les nouveaux acheminements seraient plus lents ou beaucoup plus chers que par le train.

 

L’auto/train contribue à la protection  de l’environnement et à l’aménagement du territoire

Confortable et sûr pour le voyageur, l’auto/train doit être encouragé car il respecte l’environnement. Il contribue à l’aménagement du territoire grâce aux parcours terminaux permis par la voiture et encourage les séjours de longue durée (pour rentabiliser le transport de la voiture). Dans la nouvelle organisation, le transport des motos, vélos, planches à voile… est exclu, ce qui pénalise les déplacements touristiques. A ce titre, l’abandon de la desserte du Sud-Ouest Atlantique, des Pyrénnées et des Alpes est impensable.

 

Un motif de suppression inadmissible

Certaines dessertes auto/train seraient supprimées pour cause de déficit d’exploitation. Mais quand les autocars OUIBUS qui concurrencent directement le train affichent en 2016 un déficit de 45 M€, la SNCF les maintient ou les développe !

 

La route et le rail : deux poids et deux mesures ! Cette politique malthusienne de désengagement du ferroviaire hors quelques axes à grand trafic, assortie de la volonté de transferts sur route sans amélioration de la performance du système ferroviaire sur les petites lignes, doit être condamnée. La FNAUT demande au gouvernement de fixer clairement ses orientations, de recentrer la SNCF sur son métier de base. Route et rail performant doivent être complémentaires et non concurrents.

Etude comparative du coût auto/train route édition 2017

1er Cas: Couple, 2 personnes de plus de 60 ans disposant chacune d’une carte SeniorVoyage en juin avec un véhicule de 7 CV fiscaux au Tarif Loisir Eco pour le véhicule et Train 1ère classe TGV ou Lunea (*) pour les voyageurs

TRAJET

KM

 

AUTO/TRAIN

 

ROUTE

 

 

 

Véhi-

cule

 

Voya-

geurs

(€)

Total

 

(€)

 

Carb. +

Péages

(€)

Coût

réel

(€)

Paris-Avignon°

690

 

164

94

258

 

133

329

Paris-Biarritz°

780

 

179

118

297

 

159

380

Paris-Bordeaux°

587

 

150

102

252  

124

290

Paris-Briançon*

685

 

176

128

304

 

126

320

Paris-Lyon °

462

 

138

78

216

 

88

219

Paris-Marseille°

775

 

179

94

273

 

148

369

Paris-Narbonne°

790

 

179

94

273

 

143

369

Paris-Nice°

950

 

193

106

299

 

184

449

Paris-Toulouse °

676

 

161

120

281

 

114

306

       ° TGV         * Train de nuit Lunea – couchettes

 

2ième Cas: Famille constituée de 2 adultes et 2 enfants (3 et 8 ans) disposant d’une carte Enfant Voyage en juillet/août avec un véhicule de 8 CV fiscaux au Tarif Loisir Eco pour le véhicule et Train 2éme classe TGV ou Lunea (*) période de pointe pour les voyageurs

TRAJET

KM

 

AUTO/TRAIN

 

ROUTE

 

 

 

Véhi-

cule

 

Voya-

geurs

(€)

Total

 

(€)

 

Carb. +

Péages

(€)

Coût

réel

(€)

Paris-Avignon°

690

 

179

98

277

 

138

329

Paris-Biarritz°

780

 

194

115

309

 

164

380

Paris-Bordeaux°

587

 

165

90

255  

128

290

Paris-Briançon*

685

 

176

141

317

 

131

320

Paris-Lyon °

462

 

153

73

226

 

91

219

Paris-Marseille°

775

 

194

98

292

 

154

369

Paris-Narbonne°

790

 

194

105

299

 

148

366

Paris-Nice°

950

 

208

120

328

 

191

448

Paris-Toulouse °

676

 

176

109

285

 

119

306

     ° TGV et véhicule AGD       * Train de nuit Lunea - couchettes et véhicule de dimensions standard

Les données des tableaux ci-dessus ont été obtenues comme suit :

  • Par Internet, sur le site Mappy pour les distances kilométriques, le coût du carburant et des péages.
  • Par Internet, sur le site SNCF.com pour les tarifs SNCF, et supposent que les personnes ont effectué leur réservation suffisamment tôt pour bénéficier du tarif Loisir éco pour le véhicule et de la réduction maximale de leur carte pour les passagers. Les tarifs incluant des billets Prem’s ou OUIGO, donc moins coûteux, n’ont pas été retenu car ce type de billet n’est ni échangeable ni remboursable. Les trajets de nuit en couchettes sont repérés par *.
  • Pour le coût réel, par l’application du barème kilométrique pour frais réels de l’IRPP 2014, 0,401€/km pour le véhicule, additionné des péages.

Rapport d'activité 2015

Le Conseil d’Administration

-    s’est réuni les 27 janvier, le 19 mars, le 19 mai, le 9 septembre, et 17 novembre 2015,

-    a décidé de fixer au 22 mars 2016 à 10h45 la prochaine assemblée générale,

-    a maintenu à 24 € le montant de la cotisation pour 2016.

 

L'équipe dirigeante à procédé aux opérations suivantes :

-    actualisation avec tarifs 2015 de la comparaison rail-route pour 9 liaisons auto/train

-    mise à jour du site web de l’association,

 

Relations avec le service auto/train

Outre des contacts autant que de besoin sur des questions diverses avec Mesdames Nathalie Courtrot et Gaëlle Delepaut, après une première rencontre le 14 octobre 2015 avec Monsieur Sylvain Labesse, nommé responsable de l’Auto-Train suite au départ pour Lyria de Madame Nathalie Courtrot le 7 septembre 2015 deux réunions techniques se sont tenues, les 11 avril et 17 novembre, entre les responsables du service auto/train et le Conseil de l’association. Elles ont mis en relief :

-    des points positifs

o   Hausse du trafic professionnel et du taux de remplissage global

o   Accroissement de l’activité du service voiturier

o   Amélioration de la communication, en particulier sur Internet

o   Perspectives d’ouverture anticipée des liaison Paris <> Biarritz & Brive

o   Satisfaction de la clientèle en hausse

-    des éléments défavorables

o   Diminution du trafic global

o   Prix toujours trop élevés

o   Diminution des fréquences en basse saison

o   Présence commerciale très insuffisante sur le site web VoyagesSCNF.com

 

Actions menées par l’association

-    Nombreuses interventions de Madame Marie-Rose Bernazzani en faveur de clients en litige avec la SNCF

-    Sollicitations des Ministères du Développement Durable et des Transports, de la Commission Européenne et du Parlement Européen, et de différents élus, qui aboutirons au rencontres de Laurent Breyton, avec Madame Marie-Rose Bernazzani et/ou Jean Goze avec les personnalités suivantes :

o   Le 20 mai 2015 Patrice Saint-Blancard, conseiller services ferroviaires et transports collectifs au cabinet du Secrétaire d’état aux transports,

o   Le 27 mai 2015 Michael Cramer, Membre du Parlement européen, Président de la Commission des Transports et du Tourisme et ses collaborateurs à Bruxelles,

o   Le 9 octobre 2015 Laurence Abeille, Députée du Val-de-Marne, Groupe écologiste & Edith Guiochon son attachée parlementaire

-    Recherche de financements pour la réalisation d’une étude sur les conditions techniques et économiques de réouverture des terminaux Auto/Train fermés en France et en Europe

-    Tentatives de participation à la COP 21

-    Participation de Madame Marie-Rose Bernazzani à la conférence Relance des trains de nuit et des EC/IC organisée par le groupe Les Verts au Parlement Européen à Bruxelles le 1er Juillet 2015

-    Participation de Madame Marie-Rose Bernazzani aux 22ième rencontres parlementaires sur les Transports sur le thème : "Transport & Climat" le 10 novembre 2015

-    Publication d’un article de Jean Macé dans La Vie du Rail en septembre

-    Contacts étroits avec la FNAUT (Fédération Nationale des Associations d’Usagers de Transport). Participation de Madame Marie-Rose Bernazzani, secrétaire générale de l’association, au conseil national et à l’assemblée générale de la FNAUT, ainsi qu’à des actions ponctuelles de défense des trains de nuit et auto/trains européens

 

Les relations de l’association avec les responsables du service auto/train de la SCNF d’une part, la FNAUT d’autre part, se développent dans un climat de coopération confiant et constructif. Les réponses des responsables politiques à nos sollicitations sont empreintes de sympathie, mais ne se traduisent par aucune mesure concrète.  Il est regrettable que le transport par rail des voitures particulières – facteur de sécurité, d’économie et de défense de l’environnement et les services – le plus souvent associés – de trains de nuits ne bénéficie pas d’un soutien efficace des responsables Français et Européens du trafic ferroviaire.

Etude comparative du coût auto/train route édition 2015

1er Cas :  Couple,  2 personnes de plus de 60 ans disposant chacune d’une carte Senior+   

          Voyage en juin avec un véhicule de 7CV fiscaux au Tarif Loisir Eco pour le véhicule

          Train 1ère classe TGV ou Lunea (*) pour les personnes

                 

 

TRAJET

DISTANCE

 

AUTO/TRAIN

     

ROUTE

 

 

 

Km

Véhicule

Voyageurs

(€)

Total

(€)

 

Carb. + Péages

          (€)

   Coût réel

         (€)

 

Paris-Avignon°

690

159

124

283

 

124

 314

 

 

Paris-Biarritz°

780

173

131

304

 

148

         378

 

 

Paris-Bordeaux°

585

145

106

 251  

116

288

 

 

Paris-Briançon* 

685

170

160

330

 

115

317

 

 

Paris-Lyon °

462

134

96

230

 

 81

217

 

 

Paris-Marseille°

775

173

124

297

 

139

367

 

 

Paris-Narbonne°

790

173

130

303

 

131

363

 

 

Paris-Nice°

950

188

140

328

 

172

446

 

 

Paris-Toulouse °

676

156

124

280

 

106

305

 

 

                                   

     

       ° TGV         * Train de nuit Lunea – couchettes


2ème Cas :  Famille constituée de 2 adultes et 2 enfants (3 et 8 ans) disposant d’une carte Enfant

      Voyage en juillet/août avec un véhicule de 8 CV fiscaux au Tarif Loisir Eco pour le véhicule

  Train 2éme classe TGV ou Lunea (*) période de pointe pour les personnes  

 

TRAJET

DISTANCE

 

AUTO/TRAIN

     

ROUTE

 

 

 

km

Véhicule

Voyageurs

Total (€)

 

Carb. + Péages

Coût réel (€)

 

Paris-Avignon°

690

174

112,5

286,5

 

129

327

 

 

Paris-Biarritz*

780

188

102

290

 

153

378

 

 

Paris-Bordeaux°

585

160

   112,5

   272,5

 

120

288

 

 

Paris-Briançon *

685

170

166

336

 

120

317

 

 

Paris-Lyon °

462

149

     87,5

  236,5

 

84

217

 

 

Paris-Marseille°

775

188

    112,5

  300,5

 

178

363

 

 

Paris-Narbonne*

790

188

    117,5

  305,5

 

136

363

 

 

Paris-Nice°

950

203

    127,5

  330,5

 

178

446

 

 

Paris-Toulouse *

676

171

110

281

 

110

305

 

 

                       

 

  ° TGV et véhicule AGD       * Train de nuit Lunea - couchettes et véhicule de dimensions standard  

 

   Les données des tableaux ci-dessus ont été obtenues comme suit :
 

  • Par Internet, sur le site Mappy  pour les distances kilométriques, le coût du carburant et des péages.
  • Par Internet, sur le site SNCF.com pour les tarifs SNCF, et supposent que les personnes ont effectué leur réservation suffisamment tôt pour bénéficier du tarif Loisir éco pour le véhicule et de la réduction maximale de leur carte pour les passagers. Les tarifs incluant des billets Prem’s ou OUIGO, donc moins coûteux, n’ont pas été retenu car ce type de billet n’est ni échangeable ni remboursable. Les trajets de nuit en couchettes sont repérés par *.
  • Pour le coût réel, par l’application du barème kilométrique pour frais réels de l’IRPP 2014, 0,399€/km pour le véhicule, additionné des péages.

Rapport d'activité 2014

Le Conseil d’Administration

-        s’est réuni les 21 janvier,  18 mars,  20 mai et 24 septembre 2014,

-        après 8 ans de stabilité, a porté de 20 € à 24 € le montant de la cotisation pour 2015,

-        Coopté un nouvel administrateur, Monsieur FELTIN.

 

L'équipe dirigeante à procédé aux opérations suivantes :

-        tentative, à ce jour sans succès, d’obtenir le remboursement des frais de clôture abusifs prélevés unilatéralement par la Banque Postale,

-        mise à jour du site web de l’association,

-        tenue de l’assemblée générale bisannuelle, le 20 mai

-        actualisation avec tarifs 2014 de la comparaison rail-route pour 9 liaisons auto/train

 

Relations avec le service auto/train

Outre des contacts autant que de besoin sur des questions diverses, deux réunions techniques se sont tenues, les 11 avril et 20 novembre, entre les responsables du service auto/train et le Conseil de l’association. Elles ont mis en relief :

-        des points positifs

o   Hausse du taux de remplissage global

o   Amélioration de la communication, en particulier sur Internet

o   Succès de l’ouverture anticipée des liaisons Paris <> Biarritz & Brive, qui sera maintenue

o   Satisfaction de la clientèle en hausse

o   Amélioration du calendrier de réservation

-        des éléments défavorables

o   Diminution du trafic global

o   Complexification de la tarification

o   Diminution des fréquences en basse saison

 

Actions menées par l’association

 

-    Nombreuses interventions de Marie-Rose Bernazzani en faveur de clients en litige avec la SNCF
 

-     Lettres au président de la Commission des Transports du Parlement Européen, aux nouveaux ministres, au député L. Nègre et à l’association 40 millions d’automobilistes
 

-    Participation de Marie-Rose Bernazzani aux 21ième rencontres parlementaires sur les Transports sur le thème : " La Réalisation de la Mobilité Durable : quels défis et réalités pour le secteur des transports ? " le 5 février.
 

-    Participation de Laurent Breyton & Marie-Rose Bernazzani à l’inauguration des nouveaux locaux de la MAIF en vue d’un possible partenariat le 8 octobre.
 

-      Contacts étroits avec la FNAUT (Fédération Nationale des Associations d’Usagers de Transport). Participation de Madame Bernazzani, secrétaire générale de l’association, au conseil national, à l’assemblée générale nationale, et au congrès de la FNAUT.

-        Rencontre avec Monsieur H. Prévost, chef service à la Sécurité et à la Circulation routière le 28 mai.
 

-        Publication d’un article de J. Macé dans La vie du Rail en mai et dde J. Catherine dans la revue de l’Association des anciens élèves de l’Ecole Nationale de la France d’Outremer.

-        Publication d’un communiqué de presse et participation à la manifestation contre la fermeture du service Paris-Berlin par trains de nuit le 12 décembre

 

Les relations de l’association avec les responsables du service auto/train de la SCNF d’une part, la FNAUT d’autre part, se développent dans un climat de coopération confiant et constructif. Les réponses des responsables politiques à nos sollicitations sont empreintes de sympathie, mais ne se traduisent par aucune mesure concrète.  Il est regrettable que le transport par rail des voitures particulières – facteur de sécurité, d’économie et de défense de l’environnement – ne bénéficie pas d’un soutien efficace des responsables Français et Européens du trafic ferroviaire.

page 1 sur 3 suivante »